W3C SITE VERSION
Office fédéral du sport OFSPO Centro sportivo nazionale della gioventù Tenero
Ecole de Sedrun
spaziatore
spaziatore

«Italiano subito» ou quand les enfants se jettent à l’eau


Venus initialement au CST pour une semaine d’activités sportives, les écoliers de Sedrun ont aussi pu se familiariser avec la langue locale. Durant son séjour tessinois, la classe grisonne a bénéficié du cours «italiano subito» fraîchement mis sur pied pour diversifier l’offre de formation du CST.


«Buongiorno, come ti chiami?» La réplique semble somme toute évidente pour qui connaît quelques rudiments d’italien. Qu’en est-il toutefois lorsqu’elle est adressée à de jeunes écoliers grisons qui ne possèdent aucune base de la langue de Dante, hormis les célébrissimes «ciao», «pizza» ou autre «farniente»? Pour le savoir: direction la salle de classe.

 

Oser s’exprimer…

«Dès la première leçon, les enfants se sont enthousiasmés et ont beaucoup participé. C’était encourageant et cela faisait plaisir», note Livia Cairoli. «A 13 ans, les jeunes sont relativement peu inhibés et osent davantage», poursuit-elle. Voilà peut-être la clé de la réussite: oser se jeter à l’eau. Le cours avait pour objectif d’inculquer aux écoliers des notions élémentaires d’italien leur permettant de se débrouiller au quotidien dans le cadre du camp. Pour coller à la réalité de leur semaine de camp, les leçons de 1h30 abordaient la thématique du sport. « Che cosa si fa al centro sportivo?». Réponses: «nuotare, giocare». La construction grammaticale n’y était pas, mais qu’importe. Le plaisir de comprendre et de se faire comprendre était bien présent. Le bagage accumulé leur permettait tout au moins de se débrouiller pour commander à manger, demander des informations…

 

… tout en s’amusant

Les huit heures de cours hebdomadaire favorisaient l’interactivité. Le visionnage de petits films ou différents exercices oraux en petits groupes permettaient de communiquer de manière ludique. Les enfants  collaient, pliaient, dessinaient se manifestant çà et là en italien. Et après la classe, ils mettaient en pratique ce qu’ils avaient appris précédemment. Au bar Gottardo du CST, les enfants ne disaient plus «Sprechen Sie Deutsch?» avant de passer leur commande. Mais: «Buongiorno Signora, voglio un bicchiere d’acqua, per favore.» Objectif atteint. A la fin de la semaine, le vocabulaire répertorié dans un petit cahier bleu a, pour certains, stimulé le souhait d’un apprentissage ultérieur. Pour d’autres, resteront les souvenirs d’une semaine de camp sportivo-linguistique.

spaziatore

© CST – Centro sportivo nazionale della gioventù Tenero – Contact – CreditsRegular versionW3C versionPrint version – Last page update: 18.07.2012

Office fédéral du sport OFSPO – 2532 Macolin