W3C SITE VERSION
Office fédéral du sport OFSPO Centro sportivo nazionale della gioventù Tenero
En italien s'il-vous-plaît!
spaziatore
spaziatore
Une semaine durant, les élèves de la classe d'orientation de Tafers se sont immergés dans la langue italienne. En plus de pratiquer nombre d'activités sportives (squash, air game, canoë, BMX) sur les installations du centre sportif national de la jeunesse à Tenero, ils ont suivi un tout nouveau cours de langue: «italiano subito».

 

«Arrivederci», «spaghetti», «tennis»: avant même de partir, ces jeunes fribourgeois de 13 ans avaient déjà des connaissances de base dans la langue de Dante. En fait, si on leur demandait s'ils savaient parler italien, ils se contentaient de réciter des mots de ce genre. «Des mots simples, proches voire identiques à leur langue maternelle», explique Claudia Bersani, leur enseignante.

 

Briser la glace

En guise de préparation à leur séjour au Tessin, les élèves ont cherché d'autres mots qu'ils connaissaient sur la carte du CST. Claudia Bersani leur a aussi montré les lieux qu'ils visiteraient durant la semaine et les disciplines sportives qu'ils allaient pratiquer. Les élèves ont noté tous ces mots dans un carnet: piscina, palestra, parco, pista, fitness. La glace était déjà brisée.

 

Un cours d'un nouveau genre

«Italiano subito» est une nouvelle offre de formation qui permet aux jeunes d'améliorer leurs connaissances linguistiques de manière à pouvoir se débrouiller seuls dans les situations de la vie courante: commander à manger, faire des achats, demander des informations, etc. Elle a été conçue par la Haute école pédagogique de Suisse italienne et repose sur des modèles didactiques (minimal curriculum) créés dans le cadre d'un projet du Fonds national et développés par l'Université de Berne.

 

Flirter en italien

Chaque jour, une fois le cours de langue terminé, les élèves s'adonnaient à leurs activités sportives. Ils avaient toutefois un devoir: continuer à remplir leur carnet avec d'autres mots en italien.

Au milieu de la semaine, leur vocabulaire s'était enrichi de quelque 50 mots. Les besoins se précisaient. L'enseignante leur apprit des phrases simples qu'ils pouvaient utiliser lorsqu'ils ne comprenaient pas quelque chose ou avaient besoin d'explications. Les jeunes ont très vite su exploiter ces nouvelles connaissances. Les collaborateurs du CST travaillant à la réception ou au bar l'ont vite constaté: de plus en plus de demandes ou de commandes étaient formulées en italien. Certains jeunes ont même osé le flirt en italien avec des tessinoises!

 

Encourager un enseignement interdisciplinaire

A l'image de cette classe de Tafers, de plus en plus d'écoles mettent l'accent sur l'enseignement interdisciplinaire durant les semaines de camp. Ces semaines passées dans un autre environnement donnent la possibilité de traiter plusieurs domaines en même temps. Avec le cours «italiano subito», le CST offre un cadre idéal pour ce genre d'enseignement: il permet en effet d'encourager les compétences sociales, cognitives et, bien sûr, sportives.

 

Un cours pour les collaborateurs de l'OFSPO?

A la fin de la semaine, les jeunes de Tafers participaient à un jeu de piste, dont le but était de trouver des informations cachées. Le tout uniquement en italien. Quatre collaborateurs du CST étaient là pour les aider. L'objectif était clair: les élèves devaient être capables d'utiliser leurs connaissances en italien sur le terrain.

Le bilan de cette semaine est plus que réjouissant: tous les élèves ont rempli leur carnet de mots jusqu'à la dernière page et certains parlaient même en italien entre eux! L'envie d'apprendre la troisième langue nationale était clairement présente. De là à dire qu'un cours d'«italiano subito» devrait être organisé pour les collaborateurs de l'OFSPO, il n'y a qu'un pas!

 

Nicola Bignasca

spaziatore

© CST – Centro sportivo nazionale della gioventù Tenero – Contact – CreditsRegular versionW3C versionPrint version – Last page update: 14.07.2011

Office fédéral du sport OFSPO – 2532 Macolin